On en pouvait plus de toujours s’entendre dire qu’il était impossible que nous avions que trois étoiles!

Vous avez voulu nous faire plein de compliments alors on s’est motivés… . Après un long parcours plein d’embûches et de problèmes bureaucratiques, qui semblaient insurmontables, nous avons finalement réussi à l’obtenir… notre quatrième étoile

La classification d’un hôtel est un atout décisif pour évaluer rapidement la qualité de l’établissement. Mais, en réalité, après une analyse plus approfondie, on peut se rendre compte que le nombre d’étoiles ne correspond pas toujours à la réalité et au niveau de qualité exigée. Il arrive souvent qu’un hôtel dit « de luxe », depuis plus de cinquante ans, ait encore ses étoiles parce que personne n’est venu contrôler le haut niveau de qualité exigé aux cours des années.

Pour nous, c’est le contraire : depuis le début de notre projet, nous avons voulu donner le maximum à tous les niveaux, de la restructuration faite avec des matériaux et des meubles de très bonne qualité, les services, les matières premières pour préparer les gourmandises pour nos clients.

Nous y avons mis tout notre cœur et nous sommes heureux de voir la juste récompense de tous nos efforts reconnue par les autorités compétentes.

On est fiers d’avoir reçu cette 4e étoile sans changer nos prestations et sans devoir s’adapter à des paramètres qui ne reflète pas notre politique touristique. Nous sommes restés naturels avec nos qualités et nos défauts, cherchant à montrer le meilleur de ce que nous avons à proposer. C’est magique… même l’administration l’a compris : un Albergo diffuso ne pourra jamais être jugé de la même façon qu’un hôtel traditionnel, il a des caractéristiques bien particulières, par rapport à l’accueil des clients, qu’il le rend unique et spécial.

Le message est clair : il faut croire en soi-même en n’ayant pas peur d’être jugé par les autres !

Quand vous avez la passion dedans, rien ne peut vous arrêter ! Nous sommes fiers de cette étape, comment ne pas l’être ! Et une bouteille pour fêter, nous avons déjà débouché !