Histoire

Chaque pierre de cet Albergo diffuso a une histoire à raconter…
 Notre famille est liée intemporellement à Borgomaro, les maisons ont vu le passage de nos ancêtres. Les magasins appartenaient au tonton, au grand-père, à la cousine. Dans nos rues résonnent encore leur pas, voilà pourquoi nous voulons continuer à promulguer l’histoire du village en continuant à faire connaître son histoire, sa culture et ses traditions.
 Et c’est avec nos clients que nous voulons partager ces merveilleux moments: se réveiller chaque jour dans un endroit enchanté, où les journées passent au rythme de la nature et des parfums, et où les enfants jouent sur la place et les habitants se connaissent tous personnellement.
 Avec cette idée en tête nous avons voulu faire connaître la philosophie de l’Albergo diffuso, en ouvrant à nos clients la porte de nos propriétés familiales afin d’offrir un petit morceau de notre vie dans un traditionnel village ligure.

Les bâtiments de l’Albergo diffuso

La Maison-mère, construite au début du 19e siècle, est le siège central, à l’intérieur duquel on retrouve la réception, le restaurant pour le petit-déjeuner, le jardin avec piscine et 6 de nos chambres. La structure originale apparaît pour la première fois dans la ‘Statistica del Dipartimento di Montenotte’, écrit par le préfet français Gilbert Chabrol de Volvic entre 1806 et 1812 ( publié à Paris en 1824). A l’origine, la structure était la boucherie de Nonno Peppin et Nonna Evelina, qui vendaient de la très bonne viande ( encore aujourd’hui vous pouvez observer la plaque à l’extérieur où est écrit le nom de Macelleria Amoretti).
 Au premier étage se trouvait la maison, oú mamma Piera est née et a vécu. Elena passait tous ses étés avec sa grand-mère et sa tante.
 Dans la Casa del Borgo vous surprendra la terrasse, idéale pour se reposer en lisant un bon livre. La forme des bâtiments est le résultat du projet voulu par les seigneurs Lascaris de Tende. La forme des bâtiments est authentique et remonte au 15e et 16e siècle : au rez-de-chaussée il y avait l’entrepôt et l’étable; à l’étage supérieur se trouvait une terrasse pour sécher les denrées alimentaires.
 Aujourd’hui on remarque les petits entrepôts qui servaient de boutiques dans le passé, dans lesquels on pouvait retrouver le four, le Barbier de la tante Maria et d’autres activités qui animaient le village.
 La Casa del Fienile fait penser à l’ intimité et l’originalité. On la retrouve le long d’un des parcours qui remonte la colline en direction de la partie haute du village, Maro Castello. Les murs internes remontent vers la fin de l’époque médiévale. Par le passé, on y faisait sécher des branches de chanvre qui étaient utilisés pour réaliser des cordes navales ou des tissus de qualité.

Comment étions-nous?

L’histoire de la Maison-mère
L’ édifice à deux étages fait parti d’un petit bourg externe au village principal.
 La maison était déjà inscrite dans la Statistica del Dipartimento di Montenotte, remontant à la période entre 1806 et 1812. L’édifice est donc une structure du début de 1800, lié au développement du village au-delà la rivière, sans aucune autre structure à côté. Les propriétés plus en amont, appartenaient aux familles plus riches du village.
La construction de cet édifice était déjà destiné au commerce.

Casa del Borgo
Borgomaro est un village créé selon une planification stricte voulue par les seigneurs locaux, les Lascaris de Tende. Les maisons sont faites tous de la même forme avec, au rez-de-chaussée, un entrepôt et une étable. Un escalier, perpendiculaire à la route, souvent raide, amène aux chambres à l’étage supérieur avec une terrasse pour sécher les denrées alimentaires (pas de frigidaires). Plus tard, elles seront fermées pour en faire une pièce en plus. La Casa del Borgo a été rénové au cours des siècles, au 16e et au 18e, mais conserve son aspect original du 15e siècle. Si vous regardez dans la rue principale, via Paolo Merano, elle est collée à un autre édifice en amont qui donne sur la via Garibaldi. De dimensions verticales, nous sommes passés à des dimensions horizontales, avec des habitations familiales bien définies. Vous pourrez remarquer la fascinante petite entrée et les entrepôts-boutiques du rez-de-chaussée. Le Petit Bourg à la fin du 19e siècle avec son four à pain qui appartenait à Giovanni Marvaldi. En face de son entrée, il y avait le magasin de barbier de la tante Maria, sœur de Evelina. Les hommes du village se faisait faire volontiers la barbe par elle, une artiste du rasoir à main. La famille Brioglio s’occupait des activités comme coiffeur et cordonnier. Elle s’installait sur via Umberto I, aujourd’hui via Merano, jusqu’à la fin du 19e siècle grâce à Felice Giuseppe fu Giacomo. 
Là encore qui séjourne dans cette maison fait deux voyage: un réel, à Borgomaro, un autre de rêve, dans le temps.

Casa del Fienile
La Casa del Fienile est intime et originale. On la rencontre le long d’un des parcours qui remontent la colline vers la partie haute du village, vers Maro Castello. Il est en plein virage: ce n’est pas par hasard que la forme rappelle une petite tranche d’orange, la solution optimale pour utiliser aux mieux l’espace disponible. La maçonnerie intérieure remonte à la fin du Moyen-Age. Dans le passé ici on avait l’habitude de sécher aussi paquets de chanvre, puis utilisés pour fabriquer des cordes navales ou des tissues de bonne qualité

Comment sommes-nous aujourd’hui

Nous avons essayé d’obtenir le plus grand confort de ces vieux bâtiments et d’ insuffler une nouvelle vie, suivant le style original de ces édifices où vous logerez. Objets faits à la main, mobilier créé par de bons artisans, et tissus peints avec patience sont seulement quelques-uns des détails que nous et notre designer Julia (www.juliadesign.it) avons pensé pour vous, pour que vous puissiez vous sentir à votre aise dans un lieu familial dès votre arrivée.

La Casa Madre
Ce bâtiment du début du 19e siècle est aujourd’hui l’édifice où sont concentrés les espaces communs tels que la réception, la salle pour le petit-déjeuner au rez-de-chaussée, les chambres de 1 à 6, un petit salon, une terrasse avec jardin et la piscine avec jacuzzi au premier étage.

La Casa nel Borgo
De la réception vous traversez le pont, suivez la route piétonne qui tourne à gauche et continuez pour 90 mètres à pied. Ce bâtiment se trouve dans le centre historique du village, authentique ‘caruggio’ ligure, avec ses petites maisons de différentes couleurs. Dans la Casa del Borgo se trouvent 6 chambres, un beau salon ainsi qu’une terrasse au troisième étage. Pour aller aux chambres 11 et 12 il y a 16 marches, et pour les chambres 13, 14 ,15 et 16, comptez 15 autres marches. 
Toutes les chambres de la Casa del Borgo sont très tranquilles et fraîches, car elles se trouvent dans un authentique ‘caruggio’ ligure où ne passent que les piétons. Les chambres ont la vue sur les petites maisons caractéristiques du centre historique du village.

La Casa del Fienile
En montant encore 40 mètres on arrive au troisième bâtiment qui compose l’Albergo diffuso, la Casa del Fienile.
 C’est certainement le bâtiment qui a le plus d’histoire. Déjà au 14e siècle, on y travaillait le chanvre pour fabriquer des cordes et d’autres produits. Aujourd’hui complètement refaite et modernisée, elle dispose de 2 chambres. C’est le bâtiment qui se rapproche le plus de l’âme du village. 
Elle contient 2 chambres doubles plus petites avec des plafonds caractéristiques ainsi que des petites fenêtres, typiques de ce genre de construction.

Réservez en ligne dès maintenant!

Si vous réservez dès maintenant en ligne vous aurez droit à:

• Meilleur tarif garanti

• Mise à jour gratuite (si disponible)

• Une spéciale bienvenue

• Un cadeau au départ

découvrez nos offres

WhatsApp chat