Moment de récolte en Ligurie, temps d’olives

Moment de récolte en Ligurie, temps d’olives

Voyage au cœur des moulins autour de Borgomaro

Il est arrivé le moment de l’année dans lequel les champs autour de nous se remplissent de personnes pour la nouvelle saison oléicole. Chaque petit village compte 5 ou 6 moulins et producteurs d’huile d’olives, considérée depuis toujours notre or liquide.

Pour faire connaitre cette importante tradition, les entreprises locales organisent des rencontres et des activités en mettant l’accent sur le monde de l’huile : des journées paysannes, pendant lesquelles on bat les olives et on rentre chez nous avec l’ huile fraiche de la journée, aux massages, ainsi que des promenades relaxantes au milieu des oliviers

Quand on parle d’huile d’olive, toute la Ligurie est une zone d’excellence et il devient difficile de choisir le produit  meilleur; nous avons décidé de le faire pour nos clients, avec une sélection de produits créés avec passion par des personnes que nous connaissons depuis longtemps, et qui nous font confiance.

Mais qui sont-ils? Découvrez avec nous quelques ‘uns des moulins et des producteurs, que nous aimons beaucoup, et qui nous fournissent les produits locaux  pour notre point de vente.

Azienda Agricola Cristina Armato – Lucinasco – www.olioarmato.it
Cristina, qui est un volcan d’idées, est une des meilleures productrices de la vallée. On lui doit notamment la belle initiative « Adopte un olivier », mais aussi les journées paysannes et les massages à l’ombre des oliviers. Grâce à l’excellence de son huile, son exploitation a reçu de nombreuses récompenses, ainsi qu’au niveau européen.

Azienda Agricola Dinoabbo – Lucinasco – www.dinoabbo.it  
Génération après génération, l’entreprise Dinoabbo a écrit l’histoire de la production d’huile d’olive ligure de qualité et elle a fait connaître notre huile dans le monde entier. Il est un des derniers moulins à broyer à la meule de pierre, comme cela se faisait dans le passé.

Frantoio Pellegrino Paolo – Borgomaro – www.frantoiopellegrino.it   
Plus de 70 années d’expérience caractérise cette entreprise familiale, qui vend huile et produits de haute qualité, ainsi que du pistou à en perdre la tête.

Frantoio Giovanni Tallone – Borgomaro – www.oleificiotallone.com
Dans les années ’20 les ancêtres de cette famille ont été ceux qui ont donné une grande impulsion à la production de l’huile de la Liguria di Ponente. Nombreux produits au choix, toujours au top de la qualité mais en quantités limités.

Frantoio Tera de Prie – Borgomaro – www.teradeprie.it 
L’amour et la passion pour sa terre distingue ce producteur. Tous ces produits ont la certification BIO, ce qui lui permet, année après année, de remporter plusieurs récompenses internationales.

Contactez-nous ou nos partenaires pour des informations et des commandes.

Chacune des entreprises que nous recommandons sont des petites réalité locales, qui  proposent des produits que vous trouverez difficilement dans le commerce traditionnel.
Nous avons une seule devise : GO LOCAL !

En cuisine avec Piera et Mamie Maggiò. La tarte de blettes et riz à la Ligure

En cuisine avec Piera et Mamie Maggiò. La tarte de blettes et riz à la Ligure

Chaque jour nos clients peuvent goûter les plats de notre tradition, même au petit déjeuner.

Un vrai Ligure ne pourra jamais commencer sa journée sans un morceau de Torta Ligure le matin. Celle que l’on préfère est préparée avec du riz et des blettes. Vous pourrez la retrouver dans les cuisines de toutes les mamies de la Ligurie, le matin sortie du four, bien sûr, avant 11h.
Moi, je le sais bien car tous les dimanches matin, quand je vais voir ma mamie Maggiolina, je la retrouve sur la table. Elle est originaire de Conio, dans la haute Vallée Impero, et j’aimerais bien vous dire que c’est la recette originale, mais, malheureusement je ne peux pas parce que . . . bon..vous comprenez..c’est un secret.

Mamie Maggiò me dit toujours qu’elle ne se rappelle pas les quantités des ingrédients, mais je sais bien qu’elle dit ça, car elle est très jalouse de sa recette.
Malgré tout, à force de la manger, avec le temps, je me suis dit: « Martina désormais tu devrais être capable de la faire!!! » Donc, me voici, après quelques essais, m’a vu enlever quelques millilitres d’eau..rajouter quelques grammes de farine..mijoté les blettes avec l’oignon dans une poêle..essayer de mettre tout cru directement au four. . .

Vous découvrirez la recette finale qui m’a amené à sortir du four, ma première vraie Torta Ligure « comme mamie enseigne ».
Bien sûr, deviner les quantités et trouver le bon équilibre entre tous les ingrédients, est sûrement l’étape la plus difficile, mais n’ayez pas peur…l’astuce existe et, vous avez de la chance, je ne vous le cacherais pas! Pour tout le reste, laissez libre cours à vos goûts pour rendre votre Torta Ligure unique

Ingrédients
Pour la « pâte folle »
– 300 g de farine 00
– 150 ml d’eau
– 3/4 cuillères à soupe d’huile EVO
– 5 g de sel

Pour le farci
– 80 g de riz carnaroli
– 600 g de blettes
– 3 petites échalotes
– 200 g de Parmigiano Reggiano
– 150 g de Pecorino
– 2 oeufs
– 1 cuillère à café d’huile
– Sel + Poivre

PRÉPARER LES PÂTES
Après avoir bien tamisé la farine, créez la fontaine classique et placez l’eau à température ambiante, l’huile, le sel au centre et commencez à mélanger. Si c’est plus facile pour vous, vous pouvez vous aider avec une fourchette au début. Pétrir au maximum dix minutes puis laisser reposer une demi-heure

PRÉPARER LE REMPLISSAGE
Hachez les échalotes et faites-les frire, puis ajoutez les blettes, également hachées (le hachis n’a pas besoin d’être fin et précis) et faites-les sauter pendant 5/10 minutes. Pendant ce temps, vous pouvez faire bouillir le riz. Je le fais comme ça: je remplis partiellement la casserole avec 3/4 d’eau et 1/4 de lait et après avoir porté le mélange à ébullition, je vers le riz, je sale légèrement et fais cuire environ la moitié du temps de cuisson dont en nécessite le riz. Après cela, égouttez le riz, ajoutez-le aux blettes et versez le mélange de pecorino et de parmesan râpés et mélangez. Laissez refroidir avant d’ajouter les deux œufs, salez et poivrez à nouveau – en attendant, vous pouvez aller prendre la pâte, la diviser en deux et l’étaler. Avant de le placer sur le papier sulfurisé dans la casserole, n’oubliez pas une belle ronde d’huile! Même chose dessus, une fois fermé. Sur les deux feuilles, vous devez faire des trous avec une fourchette pour permettre aux blettes de « respirer »

Cuire la tarte dans un four préchauffé à 180 ° pendant environ 35 minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée

 

Top 5 des plages les plus belles de la Ligurie occidentale.

Top 5 des plages les plus belles de la Ligurie occidentale.

Avec cette chaleur, la chose que l’on désire le plus, est de plonger dans les eaux cristallines de la mer.

La Ligurie , en 2020, a été la région qui a obtenu le plus de Bandiera blu ( récompense pour les plages les plus propres en Italie).

Je ne sais pas si vous le savez mais je suis une grande fan du wild&free donc si vous vous attendez à trouver une liste de plages privées toutes équipées, désolée mais je vais vous décevoir ( c’est mieux de demander à la citadine Elena ! ).
Je vis depuis toujours en Ligurie et pour moi, aller à la plage, est devenu une tradition. Le dimanche matin, ma maman nous réveillait et, en un rien de temps, on se retrouvait dans la voiture : direction la plage. Combien de temps perdu, à attendre sous les palmiers, que quelqu’un nous laisse sa place de parking. Mais tout ça en valait la chandelle !
Une toile jetée par terre, un plongeon, un océan de coquillages, de petites pierres colorées, et la surface de la mer pour rêver.

Voici que je vous propose nos plages préférées  » wild and free » mais avec quelques commodités pour faire plaisir à Elena.

1. Bergeggi beach @ Bergeggi, Savona
Laissez la voiture au niveau du kiosque qui vend les glaces. Un petit sentier vous amènera dans un oasis de paix. Le long de votre trajet, prenez le temps d’observer le paysage qui se découvre à vos yeux.

2. Balzi Rossi beach @ Grimaldi, VentimigliaBien équipée, chic, intime. Si vous voulez vous ressembler à des croisiéristes, c’est bien la destination qu’il vous faut. Garez-vous sous la pinède et profitez du frais sous les arbres et des senteurs naturelles de notre Ligurie. Balzi Rossi, qui signifie grandes pierres couleurs briques, qui entourent la plage, qui la cache et la rende secrète. Prix d’un transat au bord de l’eau ? Vous ne le saurez pas. Un petit restaurant, abordable pour tous, vous surprendra.

Si vous préférez plutôt le côté « wild » , vous pouvez vous mettre sur les rochers à côté de la plage privée

3. Baia dei Saraceni beach @ Varigotti, Savona
Panorama à vous couper le souffle. Cette plage se distingue des autres par sa taille et son espace. Le sable fin, le fond marin visible, le fameux Cap de Noli rendent cet endroit vraiment spécial. Parking facile sur la route et et si vous pouvez faites un tour pour manger une glace dans le centre de Noli.

4. The Porteghetto Beach Bar @ Cervo, Imperia
Vous rêvez d’un dîner bercés par le bruit des vagues ? La Riviera dei Fiori dst heureuse de vous présenter un petit nid, un vrai coin de paradis :  » il Porteghetto Beach Bar ».
Repas, dîners, apéritifs et relax dans un petit village à pic sur la mer, Cervo ! Un petit coin qui rappelle les Cinque Terre. Un parking public est à votre disposition, sur votre gauche, à peine quand vous arrivez. Ici aussi, l’option « wild & free » est possible. Vous allez sur les rochers à côté de la plage privée.

5. Capo Mortola @ Mortola Inferiore, Ventimiglia
L’accès est digne d’un épisode de Bear Grylls. Laissez vos enfants à la maison et descendez dans le vert ! Les plages publiques de Capo Mortola sont accessibles, d’autres le sont moins. C’est vrai que les endroits les plus cachés sont ceux qui sont les plus beaux et les plus propres. Le rappel sauvage de la nature est intense à cet endroit donc … attention ! Comme cela m’est déjà arriver, vous pourriez rencontrer, à un détour de rochers, quelques nudistes !

Découvrez aussi notre offre dédiée à la mer et à la plage. Cliquez ICI

 

Din don dan… les cloches sonnent… Le Relais del Maro rouvre ses portes.

Din don dan… les cloches sonnent… Le Relais del Maro rouvre ses portes.

Il est 8 heures du matin d’un 15 juin un peu spécial et les cloches de notre église se remettent tout doucement à sonner chez nous, à Borgomaro.
La grande ouverture pour la saison de 2020 s’est faite attendre : mais c’est avec un grand enthousiasme que nous rouvrons nos portes !

Comme vous l’imaginez, la vie au village a été plutôt compliquée ces derniers temps. A Borgomaro, aussi bons paysans que nous sommes, comme chaque année, nous attendons avec impatience l’arrivée du printemps avec joie et espoir : les champs fleurissent, les collines se remplissent de vert, commence la période des « sagre » d’un village à l’autre et puis… Et puis, le Relais recommence!
Mais, cette fois, nous savions qu’il aurait été différent. Malgré cela, est-ce que je peux vous dire une chose ? contrairement à la ville, où le silence et le vide résonnent de manière effrayante, ici à la campagne,  le rugissement de la rivière qui coule, le chant du coq, et le rire des enfants, qui jouent sur la place sont restés, tout le temps, les mêmes.

Peut-on dire vraiment que quelque chose a changé ? Oui, notre sourire se cachera derrière notre masque… Mais même lui, il ne changera jamais ! N’est-ce pas ce qui compte vraiment ?
Que les poules ont continués à faire des œufs, que les artichauts ont germés de nouveau, que la terre ait gêlée, que la pluie soit arrivée abondante, que le soleil continue à se coucher à l’Est, que le lit de la rivière s’est tarie et s’est rempli à nouveau, que la nature a continué son cours, inconsciente ?
Pour ceux qui vit à la campagne, je peux vous dire qu’il a été vraiment étonnant de voir comment, malgré l’homme et tout ce qui dérive de lui, la terre a poursuivi son cours indifférente. Quand on est habitué à travailler avec les éléments naturels qu’on ne contrôle pas, on accepte mieux les événements négatifs. Quand un viticulteur, le dos courbé sous le soleil chaud de septembre, doit ramasser son raisin abîmé par la grêle, il sait au fond de lui, que ce sera une année difficile à supporter, et il travaille déjà pour préparer l’année suivante ! On peut pas se permettre le luxe de pleurer  ou de se plaindre à la campagne !

Et c’est exactement ce que ont fait tous ceux qui, comme nous, ne voulaient pas pleurer sur eux-mêmes : de Brigitte et Laura, qui, aussi aujourd’hui travaillent au Ca’ Sottane, pour vous garantir chaque semaine d’excellents produits à KM 0, au maire de Chiusavecchia, Luca Vassallo, qui a investi dans le tourisme « écologique », qui a amené son petit village sous les projecteurs,  à Milena et Marco, qui dès que possible ont rouverts leurs restaurants sans se demander si ça en valait la peine, à Cristina et Adriano, qui n’ont jamais perdu l’amour pour leur travail, malgré tout… et à tous les autres qui, comme l’homme courbé sous le soleil de septembre, savent que ce n’est que le jeu de la vie.

Nous aussi, nous nous sommes adaptés, nous nous sommes organisés, nous avons donné le meilleur de nous-même et maintenant nous sommes impatients de vous accueillir pour vous faire comprendre que nous n’avons jamais renoncer, pas même un instant. Que rajouter ?
Je dirais… que seulement vous manquez ! Nous vous attendons comme chaque année à notre Relais.

10 Top 5 des meilleurs restaurants de la Ligurie occidentale

10 Top 5 des meilleurs restaurants de la Ligurie occidentale

Pour fêter enfin la réouverture des restaurants et des lieux publics, après cette période de confinement forcée, nous voulons vous faire connaitre quels sont pour nous quelques-uns des restaurants de la Ligurie Occidentale à ne pas perdre.

Pour cet article, je tenais à souligner que j’ai demandée conseils à une experte dans ce domaine : Voici notre top 5 des meilleurs restaurants de la Ligurie Occidentale, recommandés par l’unique, l’inimitable, la Comptesse des gourmets : Elena Scalambrin.
Comme vous savez déjà, si vous nous connaissez un peu ou encore mieux si vous êtes déjà passés nous voir, Elena a une grande passion pour la bonne cuisine et le bon vin. Chaque fois qu’un client a un doute sur le choix du restaurant pour le dîner, elle est toujours prête à vous sortir de son chapeau magique une nouvelle adresse d’excellente qualité.
Voici nos cinq champions, de réputation indiscutable de la Riviera, qui vous permettront de passer une soirée magnifique avec toute l’attention et surtout la haute qualité des plats et des produits frais utilisés… Oui, bien sûr, le vin aussi est de très bonne qualité…Eh les jeunes, on parle de Elena !!!

 

Restaurant Sarri à Imperia – www.ristorantesarri.it

On ne change pas une équipe qui gagne ! Devenu célèbre, grâce à son chef Michelin étoilé Andrea Sarri, ce petit restaurant aux portes de Borgo Prino d’Imperia, à une place toute spéciale dans notre cœur ! Un bel aperçu sur la mer, un décor intérieur raffiné et des propositions gastronomiques accompagnées d’un service minutieux : au restaurant Sarri, vous passerez une soirée vraiment spéciale ! Le style de Andrea se base sans conteste  sur les racines de la tradition gastronomique locale et des produits de notre terre, il vous fera découvrir des mélanges savoureux de nos territoires, qui ne vous laisseront pas indifférent.

Conseil de Elena: si vous avez un doute opter pour le menu  » Lasciatemi fare  » proposé par le chef… un rêve de gourmand, qui, une fois arrivé au dessert, sera inoubliable.
Prix: 60€ – 80€

Restaurant Salvo Cacciatori à Imperia – www.ristorantesalvocacciatori.it

Celui qui représentent le mieux l’histoire de la restauration d’Imperia :  depuis 1905, la Famille Salvo continue la tradition de l’auberge destinée aux commerçants et aux chasseurs, d’où le nom  » Cacciatori « , il continue encore aujourd’hui à être un lieu central de la gastronomie de notre ville et un restaurant de haute qualité. Ici on parle vraiment d’une entreprise historique : 115 ans d’activité tenue par la même famille n’est certainement pas chose courante, surtout en matière de restauration, un domaine où se réinventer et changer maintenant signifie survivre. Depuis plus de 30 ans adepte du guide Michelin, ces dernières années la qualité des plats et du style ont pris une nouvelle saveur grâce aux mains des nouveaux chefs orchestrés par une savante gestion de Enrico. L’atmosphère, qu’on y respire, est chaleureuse et elle nous rappelle nos racines : le local a été réalisé grâce à la récupération architecturale des matériaux de l’ancien restaurant et a aussi préservé son intérieur ainsi que les valeurs que la famille Salvo a voulu transmettre en un siècle de cuisine !

Conseil de Elena: que ce soit en entrée ou en second plat, il nous est difficile de renoncer aux pâtes (ADN Italien, on ne peut rien n’y faire). Les secondes plat que ce soit viande ou poisson sont exécutés  en manière professionnelle.
Prix: 60€ – 80€

3. Restaurant U Titti à Lingueglietta – Da Riccardo & Chiara – www.facebook.com/dautitti/

La première chose qui vous séduit ? Un panorama à couper le souffle sur une colline qui permets de faire tomber amoureux même les plus durs de cœur ! Si nous ajoutons que les propriétaires sont un couple d’une tendresse aveuglante, je dirais que nous avons trouvé l’endroit idéal pour le dîner les plus romantique de votre vie. Je n’exagère pas, et si vous avez l’occasion de savourer un repas chez Chiara et Riccardo, vous constaterez surement que mes mots manquent encore un peur de sucre. Une ambiance délicate et raffinée caractérise cet endroit, ainsi que la touche personnelle du Chef Riccardo et  la grâce du service à table de Chiara qui vous serve une bonne bouteille de Vermentino. Le proposition est audacieuse, innovante et savoureuse, certainement  la plus évolué de la Riviera : vous trouverez difficilement quelque chose de semblable, et justement le Restaurant  » U Titti  » a réussi à gagner une place dans le désormais célèbre programme télévisé  » 4 ristoranti  » animé par le Chef Alessandro Borghese, en se hissant à la première place.

Conseil de Elena: laisser de la place pour le dessert, c’est un must !
Prix: 50€ – 70€

4. Restaurant Il Gallo della Checca à Ranzo – www.ilgallodellacheccaranzo.it

Arrière-pays, cher Arrière-pays…. Comment faire pour ne pas tomber amoureux ?
Surtout quand tu nous proposes des gemmes comme celle-là ! Cuisine partagée entre la Ligurie et le Piémont, sur le tranchant du rasoir : difficile de dire où l’équilibre est incliné, mais la beauté est là, à ne pas avoir à choisir! Si vous aimez la viande, les truffes, et le bon vin,  vous pouvez certainement vous garer et sortir de la voiture à volée, car chez  » Il Gallo  » vous pourrez expérimenter des recettes élaborées à la perfection grâce à la sélection d’excellentes matières premières! « Quoi ajouter de plus ? »  Et alors je dis aussi que messieurs huile, vin et truffes ne sont pas au km0 – moment de étonnement  sur vos visages – mais au cm0, car il sont entièrement produits juste là, à côté du restaurant. Pour savoir en plus sur la culture de truffes, allez lire le post sur leur truffière  ICI

Conseil de Elena: aucun doute, commandez le risotto aux truffes ( c’est le plat préféré d’Elena depuis qu’elle était petite ).
Prix: 40€ – 60€

5. Restaurant Il Pirata à Laigueglia – www.ristorantepirata.com

Ne soyez pas hypnotisé par le vaste choix des restaurants en bord de mer… il n’y a qu’un seul Pirate !
Le local a été récemment rénové mais a maintenu une ambiance simple mais soigné. Luca veut se distinguer des autres en gardant les pieds sur terre mais en donnant des plats  d’excellente qualité aussi grâce à un choix personnel des produits frais utilisés. Vous trouverez ici un peu de tout : des entrées spectaculaires, du poisson frais une bonne dose de tradition et…..même des pizzas !

Conseil de Elena: des beignets de morue salé  Et une carte des vins à faire perdre la tête !
Prix: 40€ – 60€

Et si vous êtes déjà prêts à commencer votre voyage gastronomique en Ligurie, jetez un œil à notre nouvelle offre, créé pour inaugurer l’aventure de nos deux chers amis (qui encore ne fait partie de cette liste seulement juste parce qu’ il n’est pas encore ouvert :)) Cliquez ICI pour plus d’informations

 

Un, deux, trois,… quatre étoiles

Un, deux, trois,… quatre étoiles

On en pouvait plus de toujours s’entendre dire qu’il était impossible que nous avions que trois étoiles!

Vous avez voulu nous faire plein de compliments alors on s’est motivés… . Après un long parcours plein d’embûches et de problèmes bureaucratiques, qui semblaient insurmontables, nous avons finalement réussi à l’obtenir… notre quatrième étoile

La classification d’un hôtel est un atout décisif pour évaluer rapidement la qualité de l’établissement. Mais, en réalité, après une analyse plus approfondie, on peut se rendre compte que le nombre d’étoiles ne correspond pas toujours à la réalité et au niveau de qualité exigée. Il arrive souvent qu’un hôtel dit « de luxe », depuis plus de cinquante ans, ait encore ses étoiles parce que personne n’est venu contrôler le haut niveau de qualité exigé aux cours des années.

Pour nous, c’est le contraire : depuis le début de notre projet, nous avons voulu donner le maximum à tous les niveaux, de la restructuration faite avec des matériaux et des meubles de très bonne qualité, les services, les matières premières pour préparer les gourmandises pour nos clients.

Nous y avons mis tout notre cœur et nous sommes heureux de voir la juste récompense de tous nos efforts reconnue par les autorités compétentes.

On est fiers d’avoir reçu cette 4e étoile sans changer nos prestations et sans devoir s’adapter à des paramètres qui ne reflète pas notre politique touristique. Nous sommes restés naturels avec nos qualités et nos défauts, cherchant à montrer le meilleur de ce que nous avons à proposer. C’est magique… même l’administration l’a compris : un Albergo diffuso ne pourra jamais être jugé de la même façon qu’un hôtel traditionnel, il a des caractéristiques bien particulières, par rapport à l’accueil des clients, qu’il le rend unique et spécial.

Le message est clair : il faut croire en soi-même en n’ayant pas peur d’être jugé par les autres !

Quand vous avez la passion dedans, rien ne peut vous arrêter ! Nous sommes fiers de cette étape, comment ne pas l’être ! Et une bouteille pour fêter, nous avons déjà débouché !